‘Les Petites Chroniques de Cindy : Les conseils Tremplin pour booster votre Carrière !’ – Présentation

  • par Cindy Triaire
  • Jan 05, 2018
  • 0
  • Category:
  • Sticky

Amis actifs, Bonjour !

Vous êtes indépendant, chef d’entreprise, responsable d’équipe, en recherche active d’emploi ou en reconversion professionnelle ? Bienvenue sur ce blog coloré empreint d’astuces, de conseils et de recommandations bienveillantes!

Si la vie professionnelle ne nous épargne pas toujours, elle nous offre en revanche de vivre des expériences épanouissantes quoique complexes et biens souvent éprouvantes.

Le monde du travail est tout aussi passionnant que ce qu’il peut être déroutant. Chaque parcours de vie en est une illustration. Certains patrons ont tout perdu suite à une convocation prud’homale, un changement de loi, un problème financier quand certains salariés se sont vus exclus de la vie professionnelle suite à un licenciement, une fin de contrat ou un accident du travail. Des milliers d’entre nous ont un jour vécu la mise au placard quand d’autres encore ont connu des promotions exceptionnelles qui les ont conduit au sommet.

La vie professionnelle n’est pas un long fleuve tranquille: elle regorge d’aléas, de tournants décisifs et implique des décisions qui peuvent impacter lourdement notre vie de tous les jours.

Le monde du travail est un artefact d’éléments passionnants qu’il convient d’appréhender avec un certain recul pour une lucidité bienvenue. C’est pourquoi j’ai pris le parti de créer ce blog et de partager avec vous un certain nombre de conseils pratiques et avisés pour faciliter votre quotidien.

Ce dernier est à vocation de toute personne impliquée, motivée, déterminée à promouvoir une évolution de carrière quelque soit son statut!

Parce que rien n’est figé, parce que nous pouvons un jour ou l’autre appartenir à l’une ou l’autre de ces catégories, ‘Les Petites Chroniques de Cindy’ entendent accompagner votre réussite professionnelle!

Merci de votre confiance, Merci de votre soutien, Merci par avance de vos nombreux partages.

Belle lecture !

Cette thématique vous semble bienvenue et constructive? Vous souhaitez voir publiés des articles sur un thème précis?

N'hésitez pas à me laisser un commentaire! Je le lirai avec plaisir!

Entrepreneurs, Indépendants … Un lieu de travail vous est dédié ! Cliquez vite !

AS’COM Sud-Ouest a déménagé ! Retrouvez cette belle agence de portage à domicile au 103 avenue Charles de Gaulle, Montauban ! Le café, le thé ou le chocolat y sont toujours présents !

L’entreprise se trouve dans un bâtiment qui regroupe plusieurs entreprises. Le but : Créer un vrai pôle économique à Montauban, travailler dans un lieu convivial, mutualiser les services et ne jamais être seul !

Il y a encore des bureaux disponibles de plusieurs surfaces ! Si vous cherchez un bureau pour installer votre entreprise, contactez AS’COM au 05.63.91.20.77 !

Le bâtiment est sur 2 étages, avec parkings, proches axe autoroutier et centre-ville! S’y trouve une salle de formation commune, réservable selon disponibilités pour les locataires et à la location à la demande pour les extérieurs.

Un bureau en open-space peut-être dédié à la location à la demande (à l’heure, à la demi-journée, à la journée etc.)

Pour plus d’informations, appelez le 05 63 91 20 77 !

N’HÉSITEZ PAS A PARTAGER, on connait tous quelqu’un qui connait quelqu’un qui connait quelqu’un qui recherche des bureaux 😀

Chef Cuisinier(ère)

*** Vous craignez de ne pas être à la hauteur de votre CV, lettre de motivation ou entretien d’embauche à venir ? Vous manquez de confiance en vous, vous doutez de vos aptitudes et de votre potentiel ? Vous vous demandez s’il ne serait pas opportun de changer de voix ? Cliquez vite sur le lien suivant pour découvrir en quoi Tremplin Carrière peut soutenir activement votre réussite ! http://www.tremplincarriere.com/accompagnement-individuel/

Chargé(e) de Développement de la Formation Continue

*** Vous craignez de ne pas être à la hauteur de votre CV, lettre de motivation ou entretien d’embauche à venir ? Vous manquez de confiance en vous, vous doutez de vos aptitudes et de votre potentiel ? Vous vous demandez s’il ne serait pas opportun de changer de voix ? Cliquez vite sur le lien suivant pour découvrir en quoi Tremplin Carrière peut soutenir activement votre réussite ! http://www.tremplincarriere.com/accompagnement-individuel/

Wanted ! Agent Mandataire Indépendant en Immobilier

Vous arrive-t-il d’envier ces professionnels passionnés de l’immobilier qui dénichent pour leurs clients désireux d’un nouveau départ, des biens d’exception ? Qui leur offrent de répondre à leurs attentes, de satisfaire leurs critères, de rassurer leurs angoisses, d’accompagner avec tact et entrain leurs projets de vie ?

Si vous aimez cette belle région qu’est l’Occitanie, si vous admirez ses couleurs, son architecture, si ses pierres, ses briquettes, ses colombages font chavirer votre cœur, alors, il ne fait aucun doute que vous pourriez devenir le ou la prochain(e) mandataire indépendant(e) en immobilier dédiée à l’immobilier de charme.

Intégrer cette équipe en expansion ne signifie pas seulement trouver des vendeurs et obtenir des mandats de vente, rencontrer des acheteurs, sélectionner les biens qui leurs correspondent ou accompagner jusqu’à la signature d’un compromis chez le notaire. C’est aussi prendre soin des clients tout au long du processus de vente et devenir ainsi un véritable intermédiaire. C’est accepter le devoir de conseil et d’information. C’est d’apprendre à écouter, comprendre et déceler ce petit plus qui fera la différence. L’Occitane n’est pas une agence au sens strict du terme, c’est un état d’esprit, une forme à part entière de savoir-faire & de savoir-être, une entreprise qui revendique des valeurs, une éthique.

Vous êtes à un tournant de votre vie, vous aspirez à un nouveau départ, projetez de nouvelles ambitions, mais vous êtes novice en la matière ? Pas de panique ! L’agence Occitane est une entreprise à taille humaine qui valorise la formation initiale & continue et qui s’attache davantage aux compétences personnelles (enthousiasme, honnêteté, empathie, détermination) qu’à un titre ou un diplôme.

Si vous avez la volonté d’apprendre, si vous avez cette conviction qu’en dépit de la nouveauté, vous pouvez y arriver, alors envoyez-moi vite votre CV, lettre de motivation et/ou petite vidéo de présentation à l’adresse contact@tremplincarriere.com afin que je transmette votre profil à Monsieur Gotti, Gérant de cette belle entreprise en développement.

Vous résidez du côté de Blagnac, Verfeil, Balma, Muret ou de toute autre ville à proximité de Toulouse ou de ses départements limitrophes ? Indiquez-moi votre secteur de prédilection car une exclusivité territoriale sera assurée pour le mandataire !

Et rassurez-vous, la visibilité des biens sera réalisée par l’agence elle-même (sur des portails tels que Bien ici, LBC…).

A noter que pour les plus engagés, il sera possible d’évoquer le souhait d’animer une petite équipe commerciale.

Et parce qu’il est important d’aborder l’aspect financier, il est indiqué une rémunération comprise entre 50 et 80 %.

A noter que l’Occitane fait partie de la FNAIM qui est un syndicat reconnu pour le sérieux  et professionnalisme de ses adhérents.

Vous aspirez à gérer votre temps, à organiser votre vie professionnelle en l’articulant au mieux avec vos contraintes personnelles, positionnez-vous dès à présent et sollicitez une entrevue avec le gérant de l’entreprise pour lui poser de plus amples questions et défendre votre projet avec conviction !

Voici enfin les retours d’évaluation qui mettent en lumière le sérieux de l’équipe : https://www.immodvisor.com/pro/l-occitane-immobilier-isle-jourdain-32600-26176.html et quelques images relatives aux types de biens privilégiés par l’agence !

A vos candidatures ! contact@tremplincarriere.com

*** Vous craignez de ne pas être à la hauteur de votre CV, lettre de motivation ou entretien d’embauche à venir ? Vous manquez de confiance en vous, vous doutez de vos aptitudes et de votre potentiel ? Vous vous demandez s’il ne serait pas opportun de changer de voix ? Cliquez vite sur le lien suivant pour découvrir en quoi Tremplin Carrière peut soutenir activement votre réussite !

Savoir-être et Management

Amis actifs, Bonjour !

Me voici très heureuse de vous retrouver ce jour pour une nouvelle chronique à même de vous aider, chers managers et responsables d’équipes, à mieux comprendre les attentes de vos équipes en terme de management !

 

Étymologiquement, le terme management signifie diriger, gérer, conduire une organisation. Un manager est une personne qui gère une équipe en rassemblant et développant les ressources (émotionnelles, physiques ou intellectuelles) de ses collaborateurs autour d’un projet commun. Si le terme est très ancien, c’est seulement vers la fin du XIXème siècle que Taylor institutionnalise le management en proposant une organisation scientifique du travail.

 

Bien que l’on ait pris en compte l’importance de l’humain dans la gestion de l’entreprise dès les années 80, le management reste encore trop souvent, dans la pratique, prisonnier d’un modèle hiérarchique orienté vers la direction et le contrôle des individus.

 

Si parmi les caractéristiques attendues d’un bon manager on compte la diplomatie, l’écoute empathique et la pédagogie, il reste qu’un certain nombre de managers sont nommés en fonction de leurs diplômes, de leur ancienneté ou de leurs compétences techniques, et pas nécessairement en fonction des qualités personnelles nécessaires à l’exercice de cette responsabilité.

 

Les compétences exigées du manager relèvent en effet d’un savoir-faire en matière commerciale, technique ou encore financière. Aussi, les qualités personnelles en termes de gestion des hommes, sont parfois considérées comme secondaires.

 

Aujourd’hui dans les sociétés post-industrielles, la dimension comportementale, basée sur l’écoute de l’autre et la co-construction de solutions, a pris une importance grandissante. Les salariés sont en demande et aspirent à se sentir pleinement reconnus.

 

Dans une enquête portant sur le management où 450 salariés issus de huit pays européens différents ont été interrogés, 60% d’entre eux estiment qu’ils ont été contre-performants dans leur travail pour des raisons de management et avouent avoir quitté une entreprise ou un poste pour cette même raison. A leurs yeux, l’action la plus démotivante est lorsqu’un manager s’arroge sciemment les réalisations de son équipe. A l’inverse, les actions à même d’être les plus motivantes sont le soutien, les félicitations ou encore les encouragements.

 

Si le management requiert une vocation, manager est un véritable métier ! Savoir être ferme et clair sur les objectifs à atteindre, flexible et ouvert sur la stratégie à mener, autoritaire quand il le faut tout en restant compréhensif et ouvert, autant de conditions sinequanones pour être reconnu comme un manager exemplaire !

Vous voici désormais armés, chers auditeurs, pour revoir votre copie s’il vous semble que l’une ou l’autre de ces qualités ne fait partie de votre manière de procéder !

Rdv la semaine prochaine pour une nouvelle chronique en lien avec le monde passionnant du travail pour découvrir comment lutter contre vos pensées négatives !

Belle journée à toutes et à tous et à très bientôt pour de nouvelles aventures Pro !

[/vc_column_text]

Cette thématique vous semble bienvenue et constructive? Vous souhaitez voir publiés des articles sur un thème précis?
N’hésitez pas à me laisser un commentaire! Je le lirai avec plaisir !

Le Syndrome de l’imposteur : Comment s’en sortir ?

Amis actifs, Bonjour !

Me voici très heureuse de vous retrouver ce jour pour une nouvelle chronique à même de vous aider, chers auditeurs, à vous sauver de ce ressenti qui nous hante bien souvent. J’ai nommé le syndrome de l’imposteur !

Le syndrome de l’imposteur induit une forme de doute maladif chez les personnes qui en sont victimes. Elles ont ainsi tendance à rejeter systématiquement le mérité lié à leurs travaux et attribuent leurs succès à des éléments extérieurs comme la chance, le travail acharné, leurs relations, certaines circonstances exceptionnellement favorables …

Ces personnes doutent en permanence et croient duper leurs collègues, leurs amis ou leurs supérieurs : ils vivent en craignant d’être démasqué d’un moment à l’autre.

Que l’on se rassure ! Il ne s’agit pas d’une maladie mais d’un mécanisme psychologique proche de l’auto-dépréciation où l’homme peut en souffrir autant que la femme. Une étude montrerait d’ailleurs qu’entre 62 et 70 % de la population aurait expérimenté ce syndrome au moins une fois.

Mais comment savoir si l’on souffre du syndrome de l’imposteur ?

Face au succès, une réaction dite normale serait celle de la fierté, de la satisfaction personnelle, d’un sentiment légitime d’efficacité ou de compétence. Une réaction pouvant faire penser au syndrome de l’imposteur serait plutôt celle d’une forte modestie, humilité, en dépit d’une réelle implication.

Se sortir de ce syndrome de l’imposteur consiste à retrouver la confiance en soi et à être davantage réaliste quant à sa valeur ajoutée. Voici une liste de questions auxquelles il peut être utile de répondre afin de parler plus objectivement de soi :

  • Qu’est-ce qui me rend unique ?
  • Quels sont mes principaux talents ?
  • Mon travail est-il en lien avec ce talent ?
  • Mon travail est-il cohérent avec mes valeurs ?
  • Quelles ont été mes dernières réussites ?

Une autre technique consiste à envoyer un email auprès de plusieurs personnes de confiance, dans lequel on demande aux destinataires d’indiquer nos trois principales qualités étayées d’un exemple capable de justifier ces choix !

Vous voici désormais armés, chers auditeurs, pour mieux saisir comment lutter contre ce syndrome bien souvent injustifié !

Rdv la semaine prochaine pour une nouvelle chronique en lien avec le monde passionnant du travail pour découvrir pourquoi il est si important de penser le management en terme de savoir-être !

Belle journée à toutes et à tous et à très bientôt pour de nouvelles aventures Pro !

[/vc_column_text]

Cette thématique vous semble bienvenue et constructive? Vous souhaitez voir publiés des articles sur un thème précis?
N’hésitez pas à me laisser un commentaire! Je le lirai avec plaisir !

[/vc_column][/vc_row]

Comment réguler les conflits en entreprise ?

Amis actifs, Bonjour !

Me voici très heureuse de vous retrouver ce jour pour une nouvelle chronique à même de vous aider, chers dirigeants d’entreprise, chers managers, à réguler les tensions auprès de vos équipes.

Les conflits génèrent bien souvent de sérieuses perturbations : baisse de performance, démotivation, turn-over ou encore absentéisme, tels sont les conséquences possibles de tensions non apaisées.

Les entretiens de recadrages ne suffisant pas toujours, il peut être bienvenu d’en passer par une médiation.

Mais dans cette optique, plusieurs règles doivent être respectées :

Etape n° 1 : Choisir une personne neutre et objective, bienveillante et conciliante, capable de dire les choses avec tact et pédagogie.

Etape n°2 : Établir un diagnostic de la situation en relatant le ou les éléments déclencheurs. Prendre soin de bien replacer les informations dans leur contexte.

Etape n°3 : Rappeler l’importance de la discrétion. Seuls les éléments factuels devront figurer dans le rapport final. Il est indispensable de respecter l’histoire, le vécu et les confidences des personnes rencontrées.

Etape n° 4 : Autoriser une rencontre équitable avec chacun des acteurs concerné par le conflit. Prendre garde à n’oublier personne.

Etape n° 5 : Questionner les acteurs du conflit en respect des principes propres à l’écoute active en privilégiant notamment les questions ouvertes et la reformulation.

Etape n°6 : Rappeler les grands principes du conflit. Un conflit suppose bien souvent un enchevêtrement de malentendus, en lien avec une absence de communication claire qui a elle-même induite de mauvaises interprétations à l’origine du quiproquo. Montrer à chacun, sans le juger ni le culpabiliser, qu’il possède sa part de responsabilité est certes peu aisé mais nécessaire pour aboutir sur une volonté commune d’apaisement.

Etape n°7 : Introduire correctement la réunion de médiation : Rappeler qu’aucune insulte, agression ou départ précipité ne saurait être accepté. Privilégier toujours un lieu neutre en bannissant les endroits chargés de souvenirs négatifs.

Etape n°8 : Rappeler l’historique et l’objectif de la rencontre et demander à chacun de s’exprimer en respect des 4 étapes de la communication non-violente  que sont le constat, l’expression du sentiment, l’expression du besoin et la formulation d’une demande claire.

Etape n°9 : Si la tension monte, interrompre la réunion et la reporter. Revoir les acteurs du conflit avant de programmer une nouvelle rencontre.

Et enfin, Etape n° 10 : Rédiger un rapport final contenant une synthèse des entretiens respectueuse des règles de confidentialité, relatant les engagements pris par chacun. Transmettre le rapport à la hiérarchie sous forme confidentielle.

Vous voici désormais armés, chers auditeurs, pour vous conditionner aux règles élémentaires d’une médiation réussie. Attention toutefois, si vous ne vous sentez pas de mener la médiation, la meilleure idée est encore de faire appel à un professionnel avisé et tempéré.

Rdv la semaine prochaine pour une nouvelle chronique en lien avec le monde passionnant du travail pour vous aider à sortir de ce sentiment envahissant qu’est celui du syndrome de l’imposteur.

Belle journée à toutes et à tous et à très bientôt pour de nouvelles aventures Pro !

Cette thématique vous semble bienvenue et constructive? Vous souhaitez voir publiés des articles sur un thème précis?
N’hésitez pas à me laisser un commentaire! Je le lirai avec plaisir !

[/vc_column][/vc_row]

Bore-out : quand l’ennui au travail rend malade !

Amis actifs, Bonjour !

Me voici très heureuse de vous retrouver ce jour pour une nouvelle chronique à même de vous aider, chers auditeurs, à mieux cerner les raisons de votre mal être au travail.

S’ennuyer à mourir ! Une expression pleine de sens pour de nombreux salariés qui n’ont pas, ou peu de choses à faire durant leurs heures de travail. Fatigue, déprime, baisse de l’estime de soi…  attention au bore-out ! Passer ses journées à « tuer le temps » serait aussi mauvais pour la santé que trop travailler.

Regarder l’heure, nous y avons tous été confrontés, au moins une fois dans notre vie, lors notamment d’un creux d’activité. Mais, pour certains, l’ennui est quotidien et peut vite devenir anxiogène.

Alors que le burn-out ou surmenage, est aujourd’hui reconnu, l’ennui au travail demeure encore tabou. Pourtant, occuper un poste où il n’y a rien à faire peut vite devenir un supplice, car l’oisiveté entraîne un manque de stimulation intellectuelle stressant et dévalorisant. Face à l’ennui, de mauvaise habitudes peuvent vite se mettre en place : grignotage, pauses cigarettes plus fréquentes … Des comportements qui expliquent, selon une étude anglaise, que les salariés qui s’ennuient au travail, présentent un risque deux à trois fois plus élevé d’accidents cardiovasculaires que ceux dont l’emploi est stimulant.

Pour 90% des employés, l’ennui serait en effet insupportable. Seuls 10% des personnes interrogées parviendraient à trouver le bonheur, ces dernières ne considérant pas le travail comme un élément permettant de se réaliser. Aussi, pour la grande majorité, ne rien faire, c’est risquer de perdre l’estime de soi, de se sentir incapable ou inutile. L’ennui peut être une porte ouverte à la morosité, la remise en question ou encore la dépression …

Les raisons de l’ennui au travail peuvent être multiples : dans le secteur public par exemple, il peut s’agir d’une mise au placard de fonctionnaires qu’on ne peut licencier ou de postes non-supprimés mais vidés de leurs sens, ou encore dans le secteur privé d’une parcellisation des tâches possée à l’extrême.

Pour s’en sortir, prendre du recul est essentiel. Pour une personne qui a été placardisée, hormis la démission, il n’y a malheureusement pas beaucoup d’échappatoires. Pour les autres, et notamment les jeunes, qui sont parfois employés à des postes jugés « inutiles » au début de leur carrière, il est possible d’en profiter pour sonder quelles sont vos aspirations professionnelles réelles. Cela permet, bien souvent, de faire évoluer les choses, en instaurant un dialogue avec sa hiérarchie et en signalant que l’on mérite mieux qu’un poste vide de sens.

Vous voici désormais armés, chers auditeurs, pour mieux saisir les contours de votre mal-être au travail !

Rdv la semaine prochaine pour une nouvelle chronique en lien avec le monde passionnant du travail pour vous aider à réguler les tensions auprès de vos équipes !

Belle journée à toutes et à tous et à très bientôt pour de nouvelles aventures Pro !

Cette thématique vous semble bienvenue et constructive? Vous souhaitez voir publiés des articles sur un thème précis?
N’hésitez pas à me laisser un commentaire! Je le lirai avec plaisir !

[/vc_column][/vc_row]

Comment définir sa stratégie d’entreprise

Amis actifs, Bonjour !

Me voici très heureuse de vous retrouver ce jour pour une nouvelle chronique à même de vous aider, chers créateurs d’entreprise, chers entrepreneurs dans l’âme, à penser votre stratégie d’entreprise de manière efficace et pertinente.

Conseil n°1 – Choisir un positionnement adapté

Après avoir identifié quelle clientèle vous souhaitez cibler, il convient de clarifier votre positionnement sur le marché.

Ce terme traduit l’image que votre entreprise veut donner d’elle-même à vos clients et à vos concurrents. L’objectif est de parvenir à être rapidement identifié par votre cible sans que l’on vous confonde avec l’un ou l’autre de vos concurrents.

Se positionner correctement est extrêmement important. Toute entreprise est en effet porteuse de messages et de valeurs qui lui sont propres.

Il existe par exemple une différence fondamentale entre le positionnement de Chanel qui se place comme une marque haut de gamme ou Yves Rocher qui se positionne comme une marque plus accessible, de type  « milieu de gamme ».

Voici deux recommandations à respecter pour bien se positionner :

Recommandation n°1 : il faut tenir compte du positionnement de vos concurrents, des attentes et des besoins de vos clients ainsi et de votre avantage concurrentiel, c’est-à-dire de la valeur ajouté de votre produit ou service.

Recommandation n°2 : il faut veiller à être compris par le consommateur, l’acheteur ou encore le prescripteur tout en restant original et différenciant.

Le positionnement permet ainsi de proposer un produit ou un service adapté aux besoins de votre clientèle, à un prix acceptable permettant en outre de choisir le réseau de distribution le plus pertinent pour atteindre au mieux votre cible.

Vous voici désormais armés, chers auditeurs, pour vous conditionner à l’importance du positionnement lorsque l’on souhaite créer ou promouvoir le développement d’une entreprise.

Rdv la semaine prochaine pour une nouvelle chronique en lien avec le monde passionnant du travail pour vous aider à mieux cerner les raisons de votre mal être au travail.

Belle journée à toutes et à tous et à très bientôt pour de nouvelles aventures Pro !

Cette thématique vous semble bienvenue et constructive? Vous souhaitez voir publiés des articles sur un thème précis?
N’hésitez pas à me laisser un commentaire! Je le lirai avec plaisir !

[/vc_column][/vc_row]

Comment agacer un manager ? Les 8 comportements à bannir !

Amis actifs, Bonjour !

Me voici très heureuse de vous retrouver ce jour pour une nouvelle chronique à même de vous présenter les 8 comportements les plus détestés par les managers !

Comportement détesté n°1 : Nul doute que la passivité est l’une des premières causes pouvant conduire à la discorde. Les managers recherchent avant tout des membres autonomes et investis capables de porter des projets.

Comportement détesté n°2 : Si les initiatives sont grandement appréciées, attention toutefois à ne pas aller trop loin. L’électron libre peut donner au manager le sentiment qu’il est court-circuité ce qui pourrait l’agacer fortement ! A vous de trouver le juste équilibre entre immobilisme et insubordination !

Comportement détesté n°3 : La procrastination a le don de mettre en tension. Si un dossier vous est demandé pour une date butoir, il est nécessaire que de tendre à la respecter. Et si la tâche ou mission déléguée représente pour vous un certain niveau de difficulté, il vaut mieux en parler à votre supérieur pour tenter de trouver une solution appropriée !

Comportement détesté n°4 : Par ailleurs, le lèche botte qui a tendance à encenser régulièrement son manager peut également le mettre très mal à l’aise. Ces compliments répétés peuvent en effet donner à penser que ces flatteries relèvent d’une hypocrisie malvenue.

Comportement détesté n°5 : Les salariés sanguins qui ne parviennent pas à réguler leurs excès de colère peuvent paralyser l’équipe et tendre à instaurer un climat tendu qui poussera le manager à un recadrage rendu nécessaire.

Comportement détesté n°6 : S’il est bien normal que de pouvoir exprimer ses émotions, attention toutefois à ne pas les laisser nous submerger au risque de déstabiliser le manager qui prendra soin à terme de nous éviter pour limiter ces effusions qu’il peut juger déplacées ou injustifiées.

Comportement détesté n°7 : Attention à ne pas paraître trop blasé. Si le poste ne vous intéresse plus, si vous avez fait le tour de la question, il convient d’en parler poliment et de manière constructive avec notre hiérarchie. Montrer à outrance son désintérêt ne donnera certainement pas l’envie au manager de vous faire le cadeau de vous positionner sur un nouveau poste !

Comportement détesté n°8 : Enfin, si l’entreprise, eu égard aux évolutions, comprend de plus en plus que le management pyramidal n’est pas une fin en soi, il convient malgré tout au collaborateur de contenir pour parti son esprit contestataire.

 

Vous voici désormais armés chers amis salariés, pour vérifier si votre attitude au quotidien ne relève pas de l’une ou l’autre de ces catégories peu appréciées des managers !

Rdv la semaine prochaine pour une nouvelle chronique en lien avec le monde passionnant du travail pour vérifier ensemble quelles sont les pires erreurs de management !

Belle journée à toutes et à tous et à très bientôt pour de nouvelles aventures Pro !

Cette thématique vous semble bienvenue et constructive? Vous souhaitez voir publiés des articles sur un thème précis?
N’hésitez pas à me laisser un commentaire! Je le lirai avec plaisir !

[/vc_column][/vc_row]