Comment réussir son pitch ? Une minute pour convaincre ! – Partie I

Amis actifs, Bonjour !

Me voici très heureuse de vous retrouver ce jour pour une nouvelle chronique à même de vous offrir, quel que soit votre statut, l’opportunité de construire un ‘pitch’ de grande qualité !

Pour celles et ceux qui ne seraient pas coutumiers de ce terme, le « pitch » est une courte synthèse d’un projet, d’une idée, d’une présentation d’entreprise en cours de création, d’un nouveau produit, d’un nouveau service ou d’un argumentaire… devant tenir dans un laps de temps ou un paragraphe extrêmement réduit.
Pour une vision plus claire de ce qu’est un pitch, voici un petit exercice d’apparence très simple : si vous deviez présenter votre projet en 1 phrase à 1 enfant de 6 ans, que lui diriez-vous ?

Essayez ! Faites-en l’expérience… Cet exercice est bien moins évident qu’il n’y paraît !

Aussi, pour une efficacité optimale, une préparation est essentielle ! Voici centralisés pour vous les questions qu’il convient de se poser pour le préparer au mieux :

Question n° 1 – Qui sont mes interlocuteurs ? Quelles sont les personnes à qui je vais m’adresser ? Sont-elles expertes dans le domaine que je vais aborder ? Connaissent-elles l’environnement dans lequel mon projet s’inscrit ?

Question n°2 – De combien de temps vais-je disposer ? Afin de vous entraîner au préalable (étape primordiale pour être bien à l’aise et crédible le jour J), il est essentiel de connaître la réponse à cette question !

Question n°3 – Quel objectif vous êtes-vous fixé ?
Votre message doit être au centre de votre pitch. C’est l’essence même de votre intervention.

Question n°4 – Qu’est-ce que j’attends de mes interlocuteurs ? Est-ce que je cherche des partenaires commerciaux, des investisseurs, un mentor ou une équipe ?

Question n° 5 – Quelles sont les questions que l’on peut me poser ? Si votre présentation a été bonne, elle soulèvera immanquablement des questions, voire des objections. Préparez-vous à ceci afin de ne pas être pris de cours et déstabilisé lors de votre intervention, ce qui vous discréditerait d’emblée. Etre capable de répondre aux objections démontre que l’on maîtrise son sujet.

Question n° 6 – Comment structurer mon intervention ? Une fois répondu aux questions précédentes, vous pouvez commencer à réfléchir à votre présentation orale en prenant soin de tenir compte des bases suivantes :
• Importance que de parler distinctement, de faire des phrases courtes, de présenter une attitude posée et souriante !

Vous voici désormais armés, chers auditeurs, pour vous conditionner à l’importance de ce qu’est un pitch de qualité à l’occasion de vos rdv professionnels réseaux ou de votre recherche active d’emploi.

Rdv la semaine prochaine pour une nouvelle chronique en lien avec le monde passionnant du travail pour approfondir avec entrain le sujet et découvrir quelles sont les étapes incontournables d’un bon pitch !

Belle journée à toutes et à tous et à très bientôt pour de nouvelles aventures Pro !

Cette thématique vous semble bienvenue et constructive? Vous souhaitez voir publiés des articles sur un thème précis?
N’hésitez pas à me laisser un commentaire! Je le lirai avec plaisir !

Write a comment

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial
Facebook
Twitter
YouTube
LinkedIn
Viadeo