Comment transformer sa perception de l’échec?

Amis actifs, Bonjour !

Me voici très heureuse de vous retrouver ce jour pour aborder un sujet qui nous concerne tous. J’ai nommé la ‘Peur de l’échec!’

Une question que l’on oublie parfois de se poser est la suivante: Quel est le véritable coût de l’échec? On oublie en effet bien souvent de comptabiliser le nombre d’opportunités, de possibilités, d’alternatives que l’on a laissé filer au regard de notre douloureuse appréhension de l’échec.

Bien que cela soit encore étranger à la culture française, prendre soin de redéfinir l’échec comme un signe de réussite, d’expérience et d’apprentissage pour avancer, et non pas comme une pénalité, peut être une porte d’entrée inestimable vers le succès.

Le succès requiert une attitude particulière : celle de « ne jamais baisser les bras » face à l’adversité, ce que les psychologues qualifient à ce titre de « résilience », autrement dit d’audace, de cran.

Pour nous aider à dépasser vos propres freins intérieurs, voici quelques une des stratégies recensées par les experts suite à leurs études réalisées auprès de personnes jugées audacieuses :

  • Cultiver un « esprit tourné vers la croissance ». Dans un esprit tourné vers la croissance, vous croyez que l’aptitude est déterminée par l’effort que vous fournissez pour y arriver. La volonté d’utiliser vos compétences pour faire de demain un jour meilleur, plutôt que d’espérer que les choses s’améliorent, est une excellente manière de vaincre la peur d’échouer.
  • Écoutez votre voix intérieure. Bien que ce conseil puisse manquer pour certains de rationalité, je suis convaincue que des décisions délicates peuvent être prises en prenant simplement le temps, le droit et la liberté de s’écouter.
  • Pratiquez la pleine conscience. Une pause pour méditer ou s’étirer de manière consciente pourrait visiblement soulager un grand nombre de tensions.

Steve Jobs est un exemple particulièrement parlant de personne audacieuse qui a su prospérer malgré la crise professionnelle. Aux côtés de son partenaire, il a lancé Apple alors que ses locaux se trouvaient au sein même de son garage et qu’il n’avait que 20 ans. À l’âge de 30 ans, alors qu’Apple était devenue une entreprise multimilliardaire, Jobs s’est retrouvé à la porte de sa propre entreprise lorsque sa vision créatrice a divergé du Conseil d’administration. Dans son  discours d’ouverture à Stanford en 2005, il avait ainsi prononcé ces quelques mots : « Ce qui avait été au centre de toute ma vie d’adulte avait disparu, et ça a été dévastateur… J’étais un très grand échec public et j’ai même pensé à fuir. Mais quelque chose a lentement commencé à naître en moi – j’aimais toujours ce que j’avais accompli. »

Jobs a dépassé sa peur de l’échec et a alors décidé d’utiliser sa nouvelle liberté inattendue (bien que non désirée) pour essayer de nouvelles choses. C’est ainsi qu’il a lancé les Studios d’Animations Pixar et la compagnie de logiciels NeXT. Au moment où il a été réembauché chez Apple, vers la fin des années 90, Jobs était préparé à lancer certains des produits les plus attendus et réussis d’Apple  à l’image du très célèbre iPhone.

Aussi, pour vaincre votre peur de l’échec, commencez par organiser vos idées de manière claires et structurées.

N’omettez jamais de valoriser le bon côté. Si votre supérieur à l’une de vos propositions vous dit cela : « Nous avons déjà quelque chose de similaire dans nos activités ». Retenez avant tout qu’il s’agit donc à priori d’une bonne idée!  Demandez comment vous pourriez aider le projet en cours et continuez sans relâche votre réflexion. Votre prochaine grande idée pourrait changer la donne et gagner les faveurs du “oui” tant espéré.

Vous voici désormais armés, chers lecteurs, pour transformer votre perception de l’échec en fenêtre vers le succès!

Belle journée à toutes et à tous et à très bientôt pour de nouvelles aventures Pro !

Cette thématique vous semble bienvenue et constructive ? Vous souhaitez voir publiés des articles sur un thème précis ?
N’hésitez pas à me laisser un commentaire! Je le lirai avec plaisir !

Write a comment

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial
Facebook
Twitter
YouTube
LinkedIn
Viadeo